Schola ULB
Connexion
Devenir tuteur

News

général

Portrait du mois - Juin 2019

2019-06-03 14:00:25
Portrait

Quelle profession exerces-tu ? 

Je suis joueur de hockey professionnel et gardien des Red Lions, l’équipe nationale belge de hockey.

Pourquoi as-tu choisi de poursuivre tes études alors que tu avais déjà une carrière sportive professionnelle en cours ?

Il était important pour moi de réussir mon parcours scolaire et supérieur, car une blessure est très vite arrivée en sport et, du jour au lendemain, on peut se retrouver sans rien. C’était également essentiel d’avoir ce diplôme pour ma satisfaction personnelle, et je serai super fier d’exercer ce beau métier de kinésithérapeute.

Ton parcours d’étude ou sportif, n’a pas toujours été un long fleuve tranquille, qu’est-ce qui t’a permis de rebondir à ce moment-là?

Forcément, jouer sur les deux tableaux en même temps n’a jamais été simple. Souvent, je me retrouvais entre deux situations : aller à l’entrainement ou aller au cours.  Passer mes examens ou jouer un tournoi international avec l’équipe belge. Il fallait toujours trouver des compromis et des solutions, ce fut difficile.
J’ai étalé mes années d’études et j’ai donc étudié la kiné en 9 ans au lieu de 4 ans. Mentalement, ce fut très dur à accepter car je ne voyais jamais le bout. Mais aujourd’hui si c’était à refaire, je n’hésiterais pas une seule seconde.

Comment et quand es-tu sorti de ta zone de confort et qu’est-ce que cela t’a apporté ?

En tant que gardien de hockey, il n’y a qu’une place sur le terrain. Autrement dit, il faut être le meilleur.
Cela n’a pas toujours été facile pour moi au début de ma carrière car on me donnait peu la chance de jouer. J’étais souvent 2ème gardien en équipe nationale, malgré un travail d’acharné, je restais sur le banc. Je sortais donc de ma zone de confort en allant m’entraîner tous les jours, en changeant pour la première fois de club, en allant jouer aux Pays-Bas (la plus grande nation de hockey), en me challengeant tous les jours pour être meilleur que celui que j’étais hier.
Aujourd’hui, je sors encore souvent de ma zone de confort, et tout ce qu’il m’est arrivé de magique dans ma carrière est dû à cette motivation qui me donne envie de repousser mes limites…

Un message à faire passer aux élèves du Tutorat ?

Si vous avez un rêve dans la vie, travaillez dur et sans relâche pour l’accomplir.

Un message à faire passer aux étudiants-tuteurs de Schola ULB ?

Si je peux faire un parallèle et dire qu’un tuteur est comme un coach…réussir ses études est fondamental et faire partie de la réussite de vos élèves est super gratifiant !

La réussite / victoire dont tu es le plus fier ?

La coupe du monde avec les Red Lions en décembre 2018 en Inde, et le titre européen gagné avec le Watducks en 2019.

As-tu d’autres projets en cours ?

J’ai des projets en tête, oui. Je viens de créer mon école et mes camps de gardien de hockey : The Wall Academy. En plus de cela, je suis une formation en ostéopathie.

Des passions ou loisirs ?

J’aime cuisiner de bons petits plats, voyager, et prendre du temps en famille. En tant qu’athlète, nous sommes souvent à l’étranger et nous avons donc trop peu de temps à consacrer à nos proches. Dès lors, quand nous sommes ensemble, nous en profitons 10 fois plus.

Si un génie t’offrait la possibilité de réaliser 3 vœux, quels seraient-ils ?

Gagner la coupe d’Europe en 2019, les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020, et effacer les inégalités hommes – femmes.

Tu te vois comment dans 10 ans ?

Heureux !

Quelle serait ta destination de rêve ?

Si le soleil pouvait être au rendez-vous tous les jours… je dirais la Belgique sans hésiter ! Sinon, Kyoto lorsque les cerisiers sont fleuris.