Schola ULB

Le mot du Président

Ahmed Medhoune, Président de Schola ULB


Merci aux diffuseurs d’optimisme

On n’exprime pas assez sa gratitude aux enseignants, à ces directions, déjà en souffrance, débordées par la gestion de la crise, aux équipes pédagogiques ballotées par des modalités d’enseignement changeantes. A force de parler de l’école comme on en parle, on oublie de dire qu’en réaction à la pandémie, l’école est aussi devenue depuis plusieurs années un formidable lieu d’effervescence.

Dans l’ombre, sans tambour ni trompette, dans presque toutes les écoles, quel que soit le réseau, les enseignants confrontés aux difficultés, seuls ou en partenariat, refusent activement de baisser les bras. Ils ont des idées et les mettent en pratique pour faire progresser le fonctionnement de l’école pour tous dans un des moments les plus complexes de leur vie de profs.

Ils savent que la crise sanitaire est un accélérateur d’inégalité et de précarité des écoliers, des élèves en panne de projection. Il y a ceux qui prennent l’ascenseur et ceux qui prennent l’escalier et pour ceux-là le sac est de plus en plus lourd à porter. Avec toute l’équipe de Schola ULB, nous sommes plus que jamais présents pour les alléger en donnant plus à ceux qui ont moins.

Cette année avec nos 470 étudiants encadrant 2650 élèves dans plus d’une centaine d’écoles, nous renforçons encore notre filet de solidarité.

Depuis 33 ans aux côtés des enseignants que nous soutenons, nous avons encore et toujours en commun une boussole qui est l’idéal égalitaire : donner aux jeunes de quoi s’orienter pour ne pas subir un destin social.

Grand merci à nos tuteurs, indispensables diffuseurs d’optimisme.