Schola ULB
Connexion
Devenir tuteur

News

général

Portrait du mois - juillet 2021

2021-07-13 12:17:08
Portrait

Charlotte Mirzahosseinkhan est titulaire d’un bachelier et d’un master en langues et littératures françaises et romanes, ancienne tutrice chez Schola ULB puis professeure de français à la Ville de Bruxelles depuis  2012. Après 9 années passées au sein de l’Institut Paul-Henri Spaak en tant que professeure de français et coordinatrice Schola ULB, elle se dirige à présent vers l’enseignement spécialisé. Elle a accepté de répondre à nos questions. Voici son interview :

Comment et quand as-tu entendu parler de Schola ULB pour la première fois ?

« Lorsque j’étais étudiante en BA2, il y a de cela plus de 15 ans (petit coup de vieux…), l’ASBL lançait une campagne de recrutement via des affiches dans le bâtiment A. »

 

Vous avez d’abord été tutrice, que gardez-vous de cette expérience ? Qu’est-ce qui vous a le plus marqué ? Quelles compétences pensez-vous avoir développées en étant tutrice et que vous avez pu utiliser ensuite dans votre vie professionnelle ?

« Mon expérience de tutrice a constitué mon entrée dans le monde de l’enseignement ! J’ai eu la chance d’accompagner de nombreux jeunes de plusieurs écoles bruxelloises (CERIA, Pierre Paulus,…) pour le programme tutorat, ce qui m’a permis d’acquérir une première expérience précieuse dans le monde de l’enseignement. J’ai également eu la chance de m’inscrire au sein d’un programme qui mettait en avant des valeurs qui me sont chères, comme l’égalité des chances et la démocratisation de l’accompagnement scolaire. »

 

Que diriez-vous à des jeunes étudiants qui hésiteraient à s’engager en tant que tuteur aux côtés de Schola ULB ?

« Il s’agit d’une opportunité unique en son genre, qui permet un véritable épanouissement humain et professionnel. Il me semble important d’allier valeurs éthiques et citoyennes dans nos pratiques enseignantes, surtout au vu des défis auxquels nous devons faire face de nos jours. »

 

Vous avez ensuite été coordinatrice, qu’est-ce qui vous a plu en endossant ce rôle de coordinateur durant toutes ces années ? Qu’est-ce qui vous manquera ?

« La coordination est un engagement avant tout : il s’agit d’accompagner au mieux tuteurs et élèves au sein d’un programme primordial pour la réussite scolaire. C’est toujours un vrai plaisir de voir nos élèves s’épanouir au fur et à mesure des cours, et de les voir reprendre confiance en eux et en leurs capacités. »

 

Une anecdote à nous partager sur cette aventure en tant que tutrice et coordinatrice ? 

« En tant que tutrice, j’avais eu l’occasion de prendre part aux 20 ans du tutorat. En tant que coordinatrice, j’ai pu en fêter les 30 ans ! »

 

Selon vous, en quoi la présence du Programme Tutorat de Schola ULB a-t-elle son sens au sein des écoles/structures pédagogiques ?

« Les inégalités socioéconomiques pèsent plus que jamais sur la scolarité des jeunes ; Schola ULB leur permet de retrouver des ressources afin de les accompagner dans leur scolarité ainsi que de retrouver confiance à la fois en eux-mêmes mais aussi en l’institution scolaire. »

 

Quelques mots que tu aimerais transmettre aux élèves tutorés, aux futurs-actuels tuteurs, aux coordinateurs-enseignants et à l’équipe Schola ULB ? 

« Merci aux différents acteurs qui font que cette aventure Schola ULB puisse exister, et à travers elle, venir en soutien auprès de milliers d’élèves du primaire et du secondaire. L’aide apportée par Schola ULB, est parfois la seule à laquelle les élèves ont accès. Tous ensemble, c’est une aventure humaine extraordinaire qu’il convient à tout prix de préserver ! »

 

Que diriez-vous à votre successeur ou à une quelconque personne qui hésiterait à devenir coordinateur tutorat-Schola au sein de son établissement ?

« Engagez-vous : il n’y a rien à perdre et tant à gagner… »

 

■  Quelques mots que vous souhaitez partager aux acteurs qui gravitent autour de Schola ULB (élèves-tutorés, étudiants-tuteurs, coordinateurs, équipe Schola) ?

« Un grand merci à tous pour ces belles années passées en votre compagnie ! »

 

■  Vers quel nouvel horizon vous dirigez-vous et que pouvons-nous vous souhaiter de meilleur pour la suite de votre parcours ?

« Je me dirige à présent vers l’enseignement spécialisé de type 5 – élèves à l’hôpital, au sein duquel je travaillais partiellement depuis plusieurs années. J’espère pouvoir continuer à m’épanouir professionnellement un peu plus chaque jour… »

 

■  Si vous étiez un jour de l’année, lequel seriez-vous et pourquoi ?

« L’équinoxe de printemps, symbole de renouveau et de renaissance. »