Schola ULB
Connexion
Devenir tuteur

News

général

Portrait du mois - Octobre 2019

2019-10-03 09:20:00
Portrait

Christine Straus a été la directrice d’un établissement partenaire du Tutorat durant plus de 10 ans et vient de rentrer récemment dans le CA de Schola ULB. Voici son interview : 

Quel est ton prénom ?

Christine

Quel âge as-tu ?

J’ai 60 ans !

Combien de temps as-tu été directrice à l’Institut René Cartigny ?

Un peu plus de 10 ans et ce, après une longue carrière d’enseignante commencée en 1982.

Comment as-tu encouragé le Programme Tutorat dans ton école ?

Tout d’abord en favorisant sa promotion et sa visibilité dans l’école tant au niveau des élèves qu’au niveau des professeurs. Ensuite, il faut convaincre les élèves de l’apport que représente ce soutien scolaire qui leur est offert ! Il faut donc les encourager, avec le concours de leurs professeurs, à s’y inscrire et à y participer de manière régulière. Pour un élève pas toujours très scolaire, c’est déjà une réussite s’il comprend qu’il ne sera pas jugé mais tout simplement aidé et soutenu. Faire en sorte que l’élève gagne confiance en lui et en ses capacités est le 1er défi des tuteurs.

Pour chaque module, l’information sur le programme est largement diffusée à tous les élèves, et William, notre coordinateur incontournable, motivé et bien connu pour son implication assure par sa présence et son travail le relais entre l’école et Schola.

Qu’as-tu le plus apprécié dans le tutorat de Schola ULB ? As-tu une anecdote de tutorat à raconter ?

Outre les connaissances et les qualités pédagogiques des tuteurs, ce que j’ai particulièrement apprécié chez tous, ce sont leurs qualités humaines, leur gentillesse, discrétion, patience et persévérance à faire travailler des ados ou de jeunes adultes… L’approche par des « students » est une réelle ouverture du champ des possibles pour nos élèves souvent déjà écorché par la vie et/ou leur vie scolaire…

Une anecdote ? Je n’en ai pas vraiment mais retrouver un.e  ancien.ne élève comme tuteur.trice ou engager un ex-tuteur.trice comme professeur.e est toujours une source d’énergie assortie d’un grand sentiment de satisfaction.

Pourquoi as-tu décidé de t’investir dans le CA de Schola ULB ?

Je fais partie des anciens de l’ULB. Ces dernières années, mes contacts avec Schola ont renforcé ma conviction que l’ULB avait un réel potentiel à mettre en œuvre dès le secondaire pour aider les écoles à lutter contre l’échec scolaire et les inégalités sociales… Pour nos élèves, avoir des contacts humains avec un tuteur rend les études supérieures moins inaccessibles pour eux qui sont issus du secondaire technique et professionnel…

Quelles sont les valeurs que tu partages avec Schola ULB ?

Je dirais tout d’abord, le respect, l’entraide et la bienveillance, mais également l’engagement, la persévérance, la disponibilité, sans oublier l’ouverture d’esprit indispensable à toute démarche humaine qui vise une forme d’excellence…

La personne que tu admires le plus ?

Oulà, ça c’est une question difficile… Je n’aime pas beaucoup les réponses exclusives qui encensent une seule personne !

Je vais donc contourner la question et répondre que j’admire les gens qui sont honnêtes avec eux-mêmes et avec les autres, ceux qui sont fiables droits, bienveillants et capables d’aller au bout de leurs possibilités. En fait, je vais plutôt dire que je déteste les gens imbu de leur personne qui vise à se mettre en avant en écrasant les autres !

Une /des Passions/loisirs ?

Le sport bien sûr, j’ai fait des études d’éducation physique et la pratique d’un sport constitue une réelle école de vie. Actuellement, je fais beaucoup de marche et toujours un peu de « gym » pour le plaisir et l’entretien de la « mécanique ». En hiver, je pratique volontiers le ski alpin.

Mais, j’aime également le théâtre, le cinéma, les expositions, la nature, les voyages… J’aime découvrir le monde et ses multiples facettes.

As-tu un talent caché ?

Ce n’est pas tout à fait un talent caché, il est plutôt discret…, j’ai fait beaucoup de danse étant jeune… Et depuis quelques années je danse le tango argentin.

Si un génie t’offre de réaliser trois vœux, lesquels seraient-ils ?

Encore une question difficile, je dirais en 1er, la paix et le respect pour tous les êtres vivants dans le monde… Mon second vœu s’adresse à ma famille et à mes amis pour que la vie nous sourie… Enfin, le 3ème est plus personnel, j’aimerais voyager autour du monde et surtout continuer à apprendre…

As-tu une citation préférée / une devise à transmettre aux tuteurs et élèves ?

Je vais reprendre une citation du Docteur Leriche, que mon père me répétait fréquemment et que j’ai souvent appliquée :

« Toute chose difficile peut se décomposer en un certain nombre de choses faciles. Il suffit d’essayer »

Qu’emporterais-tu sur une île déserte ?

Une encyclopédie de plusieurs volumes !