DEVENIR TUTEUR
Mot du Président

Ahmed Medhoune, Président de Schola ULB

À force de parler de l’école en n’en retenant que les pathologies (décrochage, ascenseur en panne, discrimination, échec scolaire,…), on oublie que parents et enfants perdent confiance et que les enseignants ne comprennent plus au juste ce que l’on attend d’eux.

 

À force de parler de l’école comme on en parle, on oublie de dire qu’en réaction à ces maladies, l’école est devenue un formidable lieu d’effervescence. On oublie aussi de dire que cette effervescence se fait également tout autour de l’école, dans les associations qui en sont partenaires.

 

Dans l’ombre, sans tambour ni trompette, de nombreux acteurs du monde de l’éducation, confrontés à ces difficultés, refusent activement ces modèles scolaires qui grincent. Alors ils s’interrogent, ont des idées et les mettent en pratique pour faire progresser le fonctionnement de l’école pour tous: en un mot, ils innovent. Leur esprit est militant et leur tête est forte. Et il faut l’être pour combattre les ennemis de l’école. A commencer par l’ennui. L’ennui qui s’immisce dans les cours et transforme en absents les élèves présents. Au mieux, ils s’ennuient poliment, au pire, ils s’ennuient activement. Confrontés à la diversité croissante des élèves, des intérêts, des espoirs, des horizons, ces acteurs innovants font l’école autrement.

 

Schola ULB veut apporter au concert des déplorations sur l’école une note discordante et résolument positive, en valorisant les acteurs de l’éducation qui déploient, avec et autour des élèves, des trésors d’imagination et en aidant concrètement les élèves à se réconcilier avec l’école.