DEVENIR TUTEUR
Mallette pédagogique : Graver son esprit en construisant
30
mai
2013

Chaque semaine, Schola ULB revient sur un projet recensé dans le cadre du Forum des Innovations en Éducation : une manière de faire vivre les idées et d’en donner de nouvelles ! Cette semaine, nous voyageons littéralement au Moyen-Age avec « La Malette Pédagogique » de Mercredi.

 

Cette action permet aux élèves de découvrir l’architecture au Moyen-Age en les faisant participer à l’élaboration technique et à la construction de maquettes les aidant à en comprendre les principes.

 

Ce projet, recensé en 2010 lors du 3ème Forum, est destiné aux écoles secondaires pour les cours d’histoire, histoire de l’art, étude du milieu, éducation artistique, physique, mathématiques, conception assistée par ordinateur (CAO). Il a été réalisé au Collège Cardinal Mercier, Athénée Jean d’Avesnes, Athénée Jules Bordet, Institut Marie-Thèrèse, Athénée Marguerite Bervoets, Institut Saint Dominique, Athénée Charles Janssens.

 

Par équipe de trois, des élèves construisent un arc roman à l’aide de modules en bois. Une maquette à échelle réduite autour de laquelle les élèves peuvent tourner permet ensuite de comprendre l’équilibrage des nefs. En découvrant le principe de la voûte d’arête, les élèves passent de l’élévation au plan et, à la fonction des espaces. Ils doivent ensuite conceptualiser le plan de la maquette. Ces deux étapes se déroulent sur 2 X 50 minutes dans le cadre du cours d’histoire, d’histoire de l’art ou de culture artistique.

 

Du jeu de construction, les élèves passent alors à la déduction critique : déterminer l’emplacement géographique d’un édifice roman à l’aide de textes, cartes et photographies. Pour ce faire, ils sélectionnent les documents pertinents, justifient leur choix et, finalement, opèrent la synthèse des informations contenues dans les documents qu’ils ont retenus. Lorsque le programme le permet, le professeur de physique organise un labo portant sur « la mécanique des forces », et qui permet de renvoyer les échos scientifiques de l’atelier. Les acquis des élèves font, dans la plupart des établissements, l’objet d’une évaluation.

 

Découvrons la démarche pédagogique du projet à travers les mots de Mercredi, le porteur du projet.

 

« Dans un monde où le visuel et le virtuel s’imposent, nous sommes souvent dépourvus des outils qui nous permettent de décoder avec un recul critique les images qui nous assaillent. Mercredi propose un matériel pédagogique qui permet d’acquérir un savoir par une démarche alliant l’expérimentation, l’observation et la connaissance.

 

Par la manipulation des objets en trois dimensions, nous devenons des acteurs de notre apprentissage. Le cours se vit comme une expérience et non comme un exposé théorique.

 

Agir, observer puis comprendre: chaque participant est amené à découvrir et à appréhender concrètement les lignes de forces de l’architecture romane, en étant confronté à la problématique des maîtres bâtisseurs. Cette expérience pratique vise à faciliter la compréhension des effets physiques de l’équilibre et à acquérir un savoir de façon ludique, afin de mieux intégrer la matière présentée.

 

L’activité pratique, les questions qu’elle suscite et les conclusions personnelles qui en découlent, entraînent également le participant à développer son espace de réflexion personnel et stimule son aptitude critique. La qualité d’une telle expérience en fait un outil de compréhension plus général, applicable à d’autres situations. »

Source : http://www.mallette-mercredi.net